Interview de Régis, illusionniste et expert en intelligence émotionnelle

Interview de Régis, illusionniste et expert en intelligence émotionnelle

1. L’intelligence émotionnelle, c’est quoi ? 

Pourriez-vous vous décrire en 3 mots ?

Je suis conférencier illusionniste et j’accompagne les grands groupes français et internationaux sur les thèmes suivants : l’intelligence émotionnelle, le leadership, l’innovation managériale, la négociation, la communication, la confiance et l’engagement.

Au travers de mon métier, je démontre, à partir des mécanismes de l'illusion, comment nos émotions conditionnent nos perceptions, nos prises de décision et nos comportements.

Je suis également co-auteur de l'ouvrage “Les pouvoirs de l'intelligence émotionnelle”, paru en septembre 2020 aux Editions Eyrolles.

Qu’est-ce que "l'intelligence émotionnelle” ?

En 3 mots c’est : l’écoute, l’attention et le décryptage. L’intelligence émotionnelle est la capacité à prendre conscience de ses propres émotions et à déchiffrer celles des autres de façon à MIEUX COMMUNIQUER. En d’autres termes, c’est l’art de raisonner avec ses émotions afin de développer des relations harmonieuses, efficaces et durables.

Qu’est-ce qui caractérise les personnes faisant preuve d’intelligence émotionnelle ? 

Les personnes dotées d’une intelligence émotionnelle élevée gèrent mieux leurs émotions et utilisent un vocabulaire large pour les décrire. Elles s’adaptent extrêmement vite aux changements. Elles ne ruminent pas des pensées négatives. Elles se projettent en visualisant les opportunités qui naissent. Enfin, elles font preuve d’ouverture vers les autres, évitent les jugements, osent dire ce qu’elles ressentent et pratiquent l’écoute active.

2. L’intelligence émotionnelle au travail

En quoi l’intelligence émotionnelle peut-elle être utile pour travailler en équipe ?

Il est avéré qu'on manage beaucoup plus efficacement grâce à l’intelligence émotionnelle. Aujourd’hui, nous savons que les émotions peuvent être mobilisées avec efficacité. Un manager doit favoriser l’engagement, la confiance et la coopération. Être à l’écoute des émotions de ses collaborateurs va lui permettre d’entrer en lien avec eux, pour mieux les comprendre et les accompagner. Intégrer l’intelligence émotionnelle dans les pratiques managériales est une nécessité humaine mais également économique pour l’entreprise.

Est-ce qu’un manager qui ne sait pas faire preuve d’intelligence émotionnelle est un mauvais manager ? Pourquoi ?

Donner des directives sans être à l’écoute de ses collaborateurs conduit rarement à la réussite collective. Qu’est-ce qu’un bon manager ? Ce ne sont pas seulement des personnes qui ont des diplômes, des compétences et un bon raisonnement. Ce sont des individus capables de développer une qualité de rapport non seulement avec eux-même, mais aussi avec les autres. Ainsi, les managers de talent savent faire preuve d’empathie, de maîtrise d’eux-même, de respect des autres, d‘aisance sociale et d’adaptabilité. C’est en travaillant son intelligence émotionnelle que l’on peut développer ces aptitudes.

L’intelligence émotionnelle s'applique-t-elle de la même manière dans toutes les entreprises, petites ou grandes ? À tous les types de management ?

Tout à fait, l’intelligence émotionnelle concerne tous les secteurs d’activité et toutes les entreprises , quelles que soient leurs tailles. Ces dernières font actuellement face à une grande complexité du marché, due notamment aux mutations technologiques et numériques et bien entendu, à la crise sanitaire actuelle. Devant la multiplicité des entreprises proposant les mêmes produits ou les mêmes services, celles qui feront la différence seront celles qui, grâce à l’intelligence émotionnelle, placeront les valeurs, l’engagement et le facteur humain au cœur de leurs préoccupations.

3. De l’illusion au management d’entreprise

Vous êtes illusionniste-conférencier, quelles analogies peut-on trouver entre illusion et management d’entreprise ?

De prime abord, on peut penser qu’il n’y a aucun lien entre ces deux disciplines; pourtant, de très nombreuses analogies existent. La réussite du manager comme celle de l’illusionniste se situe dans la relation qu’il établit avec son équipe ou les spectateurs. Cette relation est essentiellement basée sur l’attention, la confiance et la communication non verbale. En utilisant l’ensemble de ces ressorts, le manager et l’illusionniste seront à même de performer en conjuguant savoir-être et savoir-faire.

Pourquoi recourir à l’illusion pour parler de communication et de management ?

L’illusion est un outil puissant pour générer dans l’auditoire une véritable prise de conscience. Lors de mes conférences, je démontre à partir des mécanismes de l’illusion, comment nos émotions conditionnent nos perceptions, nos prises de décision, notre communication, et nos comportements. J’invite ainsi les participants à porter un nouveau regard sur eux-même, sur leur relation à l’autre et sur leur environnement professionnel. Chacune des expériences que je propose a été pensée afin de servir un objectif précis. En outre, l’illusionnisme est un véritable vecteur de mémorisation. Selon les neurosciences, un message est d’autant mieux mémorisé qu’il est actif sur les 3 dimensions que sont l’attention, la perception et l’émotion. Et qui mieux qu’un illusionniste peut influer sur ces 3 domaines ?

Un dernier conseil pour nos lecteurs ?

Si j’avais un seul conseil à donner, ce serait celui de ne pas interpréter. C’est quelque chose que nous faisons de manière très naturelle et parfois même sans nous en rendre compte. On interprète un comportement, une phrase, une décision et ces interprétations nuisent à la communication et à la relation que nous avons avec les autres, parce qu’au final, on ne réagit pas en fonction du message qui nous est envoyé mais par rapport à un message qu’on pense exister. Bannissons donc les interprétations !